Qu’est-ce que EcoIndex ?

L’ADN EcoIndex

EcoIndex est un outil communautaire, gratuit et transparent qui, pour une URL donnée, permet d’évaluer :

  • sa performance environnementale absolue à l’aide d’un score sur 100 (higher is better) ;
  • sa performance environnementale relative à l’aide d’une note de A à G ;
  • l’empreinte technique de la page (poids, complexité, etc.) ;
  • l’empreinte environnementale associée (gaz à effet de serre et eau).

L’objectif d’EcoIndex est d’aider le plus grand nombre à prendre conscience de l’impact environnemental de l’internet et de proposer des solutions concrètes pour réduire cet impact. EcoIndex vous propose donc une analyse automatique de premier niveau pour vous aider à identifier rapidement et gratuitement des sites web / services en ligne à ausculter en priorité.

L’analyse complémentaire d’un(e) expert(e) est absolument indispensable pour disposer d’un bilan opérationnel complet et fiable.

Comment fonctionne EcoIndex ?

Vous fournissez une URL à EcoIndex qui la charge dans un vrai navigateur côté serveur. Nous mesurons l’empreinte applicative (nombre d’éléments du DOM, nombre de requêtes, etc.) ainsi que l’empreinte physique qui en découle (consommation processeur / CPU et mémoire vive / RAM, bande passante, etc.). Nous injectons certains de ces paramètres dans notre algorithme pour calculer la performance et l’empreinte environnementale. Point important : contrairement à d’autres services d’analyse qui utilise un navigateur headless, avec EcoIndex.fr, le chargement, la création et l’affichage de la page dans le navigateur ne sont pas simulés. Il n’y a aucune différence avec ce qui se passe dans votre navigateur.

Performance environnementale

La performance environnementale est calculée en fonction de certains paramètres techniques. Nous utilisons un paramètre pour représenter chaque tiers de l’architecture :

  • internaute : nombre d’éléments du DOM ;
  • réseau : Ko transférés (download) ;
  • serveurs : nombre de requêtes HTTP.

Le nombre d’éléments du DOM témoigne de la complexité du site et donc, a priori, des efforts à faire par le navigateur pour afficher la page. Plus le site est complexe et plus il faut de puissance (notamment CPU) pour l’afficher. Et plus on contribue à raccourcir la durée de vie de l’ordinateur sur lequel il s’exécute. A l’inverse, un site particulièrement simple et léger contribue à allonger la durée de vie de l’équipement car il nécessite peu de mémoire et un “petit” processeur.

La bande passante (Ko) témoigne des efforts à faire pour transporter la page jusqu’au navigateur. Dans cette première version, nous considérons que la connexion est de type Wi-Fi via ADSL. Mais dans la prochaine version nous prendrons en compte différents types de connexions, notamment 4G. En effet, une connexion 4G nécessite jusqu’à 23 fois plus d’énergie pour transporter la même quantité de données qu’une connexion ADSL.

Le nombre de requêtes HTTP donne une bonne idée de la charge serveur. Pour le dire vite et de façon caricaturale, en attendant la généralisation de HTTP/2, plus le nombre de requêtes est important pour une même page et plus il faudra de serveurs pour servir cette page.

Différentes analyses micro et macro soulignent le poids prépondérant du tiers « internaute » en terme d’impacts environnementaux, surtout lors de la fabrication des équipements. Le paramètre « internaute » est donc surpondéré par rapport aux autres.

Calcul de l’EcoIndex

EcoIndex est une note sur 100. Plus la note est élevée et meilleure est la performance environnementale. Nous avons choisi cette représentation car c’est la plus couramment utilisée sur le web pour évaluer d’autres dimensions telles que la qualité, la performance, l’accessibilité, etc.

Les bornes de l’échelle de l’EcoIndex (0 à 100) ont été mises au point et validées en analysant la base HTTParchive (500 000 URLs).

L’EcoIndex est calculé à partir de trois mesures physiques objectives : taille du DOM, Ko transférés, nombre de requêtes HTTP. Ces trois indicateurs sont associés via une moyenne pondérée avec 3 pour le DOM, 2 pour les requêtes HTTP et 1 pour la bande passante consommée.

Formule EcoIndex v2

Afin de prendre en compte la disparité dans les mesures des 3 indicateurs (DOM, Ko, requêtes HTTP), nous positionnons la valeur constatée (DOM, req. HTTP, Ko) dans un quantile en tenant compte de sa proximité avec les bornes inférieures / supérieures du quantile.

Calcul de la note de A à G

Une fois l’EcoIndex obtenu, nous classons cette valeur par rapport aux autres valeurs de la base EcoIndex. Nous obtenons donc un rang. Nous répartissons les rangs sur une échelle allant de A à G (norme européenne). Vous obtenez donc une seconde information : la performance de l’URL par rapport aux autres URLs testées. Il s’agit donc d’une performance relative à l’échantillon étudié.

Représentativité de la mesure

EcoIndex.fr a été conçu pour comparer des URLs du même type : par exemple la page “article” de sites d’information, la page d’accueil de sites institutionnels, etc. EcoIndex.fr n’a pas la capacité à détecter automatiquement le type de page / URL analysée. C’est donc à vous d’utiliser votre cerveau et de fcomparer ce qui est comparable.

Empreinte physique

L’empreinte physique du site se caractérise, notamment, par la quantité de mémoire vive (RAM) et le nombre de cycles processeur (CPU) consommés par le processus navigateur affichant l’URL analysée. L’analyse de l’empreinte physique dans le temps – évolution de la consommation mémoire et charge CPU – permet d’identifier des corrélations et effet de seuil : blocage CPU, surconsommation mémoire, etc.

Empreinte environnementale

L’empreinte environnementale est calculée en fonction du niveau d’écoconception du site. Nous partons d’un impact moyen en terme d’émission de gaz à effet de serre et de consommation d’eau douce. Cette valeur moyenne est nuancée en fonction du niveau d’écoconception. C’est une approche simple qui permet de donner un ordre de grandeur réaliste. L’impact moyen est issu de plusieurs modélisations réalisées par GreenIT.fr. Ces résultats ont été vérifiés par des tiers et sont cohérents avec les résultats obtenus par d’autres modélisations totalement indépendantes. Dans cette première version, l’analyse s’entend depuis un poste fixe avec une connexion ADSL.

Disclaimer

EcoIndex est un service gratuit qui fournit à la communauté un moyen simple d’évaluer la performance environnementale atteinte par un site web / service en ligne au regard de paramètres techniques objectifs : nombre d’éléments du DOM, nombre de requêtes HTTP, poids de l’URL, etc.

EcoIndex ne donne aucune information sur les efforts faits en terme d’écoconception. A l’instar d’un radar qui mesure une vitesse instantanée, EcoIndex mesure la performance environnementale instantanée. Une analyse complémentaire est nécessaire pour évaluer la maturité / le niveau d’écoconception de l’URL étudiée.

EcoIndex ne saurait remplacer une analyse par un expert. Ce n’est d’ailleurs pas son objectif. L’objectif d’EcoIndex est de fournir à la communauté un outil de mesure commun, nous permettant de travailler avec les mêmes unités de mesures. Et aussi de sensibiliser le plus grand nombre aux impacts du web pour les pousser à agir.

Les chiffres fournis par EcoIndex sont des ordres de grandeurs. Ils vous indiquent si votre site est plutôt efficient ou pas, et si son empreinte environnementale est plutôt faible ou élevée. Pour obtenir un bilan plus fin, tant en terme de performance que d’empreinte environnementale, l’analyse nécessite l’intervention d’un(e) expert(e).

La nature même de votre site / service en ligne induit un certain niveau de performance et une empreinte environnementale. Certains types de sites ont, en moyenne, un impact plus élevé que d’autres. Par exemple, les sites d’information (LeMonde.fr, etc.) sont bien plus riches que des sites « plaquettes ». Dès lors, c’est la comparaison par type de site qui est la plus intéressante, pas la valeur absolue. Par exemple, parmi les sites d’information, certains ont un niveau d’écoconception / une performance environnementale 4 fois meilleurs que d’autres.

La première version d’EcoIndex est imparfaite. Nous en sommes conscients. Nous travaillons déjà à une deuxième (et même une troisième) version. Aidez nous à améliorer ce service. Et rappelez vous que l’objectif est avant tout de fournir une analyse instantanée de premier niveau qui permette d’identifier facilement les sites web / services en ligne au plus fort potentiel d’amélioration. Ce service peut être le vôtre, il suffit d’y contribuer.